Alquézar ajoute cinq kilomètres à sa « route des passerelles » variante GR1

La route prolongée des passerelles d’Alquézar est conditionnée depuis Jeudi 5 mai dernier comme sentier touristique d’Aragon, variante du sentier GR 1, entre Alquézar et Asque. Les travaux d’amélioration, adaptation et extension de la route des passerelles sur la rivière Vero ont coûté un peu plus de 200.000 euros.

Au total, environ 5 km marqués avec des panneaux et les indications nécessaires pour assurer la pratique touristique-sportive dans cette zone, qui a plus d’utilisateurs chaque année. De même, les flancs ont été conditionnés et le revêtement a été amélioré dans certains domaines afin d’assurer la pratique sportive dans des conditions optimales. La contribution la plus significative a été financée par le Conseil Provincial de Huesca: près de 110.000 Euros entre 2015 et 2016. De la part du Gouvernement d’Aragon, le Département de Structuration du Territoire, Mobilité et Logement a fourni un total de 75.000 Euros grâce à un accord avec le FAM, et le reste, près de 20.000 Euros, ont été financés par la Mairie de Alquézar. Pour Miguel Gracia, le Président du Conseil Provincial de Huesca, ce type d’action « sont en train de transformer Alquézar dans une référence, dans un exemple d’une municipalité qui a réussi à trouver des alternatives pour le développement économique et social dans les zones rurales pour aider à freiner la dépopulation ». Le Président du CPH a souligné le rôle de la collaboration publique et les efforts des entrepreneurs et des individus dans la réhabilitation des bâtiments et des biens immobiliers. « Dans ce sens, les passerelles sont un encouragement pour Alquézar et l’ensemble de Somontano de Barbastro et même la Province de Huesca », a-t-il dit. Le Maire d’Alquézar, Mariano Altemir, a remercié le soutien et l’engagement du Conseil Provincial de Huesca et le Gouvernement d’Aragon, qui, dès le début, il y a 20 ans, ont cru en ce projet de sentiers et de passerelles sur la rivière Vero. « C’est un outil très nécessaire, il est un succès et il vous suffit de confirmer que le nombre de visiteurs augmente chaque année», a-t-il dit. De plus, le Conseiller a mis en évidence le potentiel d’Alquézar, qui a une combinaison « entre le patrimoine, l’histoire et la nature qui a été en mesure d’offrir à travers le tourisme de qualité » et a augmenté l’effort déployé ces dernières années aussi bien de la part des voisins que par la collaboration entre les institutions.

Le parcours total de la route touristique Alquézar-Asque est de 5,6 kilomètres et la toute nouvelle construction est à peu près plus de 500 mètres distribués sur deux sections de passerelles, un pont et une partie du chemin. Le reste ont été des travaux de signalisation, avec l’installation de 10 poteaux indicatifs, 12 flèches de sentiers touristiques, 5 autres de chemins naturels, plus 2 panneaux d’information sur les caractéristiques et les conditions de la route (les services, l’accès, des conseils, des recommandations …). Les travaux effectués ont été localisés dans les environs d’Alquézar, le ravin de la Fuente, le canyon du Vero, la piste de Fuendebaños, le pont de Fuendebaños et la sierra d’Asque et Asque.