Le Parc Culturel de la Rivière Vero

Le Parc Culturel de la Rivière Vero a été certifié en 2001, en reconnaissance de ses valeurs culturelles et naturelles. C’est un espace culturel en pleine Nature situé entre les Prepirenés et le Somontano de Barbastro. Au Nord, la Sierra et les Canyons de Guara, Espace Naturel protégé, qui abrite de superbes paysages et des écosystèmes uniques tels que les rupicoles. Au sud, le paysage méditerranéen Somontano montre la terre et le vin. L’art rupestre, les monuments, les villages médiévaux, le patrimoine ethnographique coexistent en harmonie avec la nature dans ce territoire articulé par la Rivière Vero.

Grâce à son Réseau de Centres de Musées, de visites guidées et d’autres activités, il offre de nouvelles possibilités de loisirs et de tourisme culturel en transformation continue.

Les municipalités du Parc Culturel de la Rivière Vero sont un excellent exemple de fortifications, d’ermitages, des ponts et des villages où sont encore vivantes les croyances ancestrales et les fêtes qui pointent vers notre passé plus lointain.

Les petites grottes peintes de la Rivière Vero (Patrimoine de l’Humanité) vous guideront par un voyage spectaculaire à travers les 20.000 dernières années de présence humaine dans ces terres, en vous montrant les styles classiques de l’Art Rupestre.

Le centre d’interprétation

Au cœur de la Rivière Vero et de la Sierra de Guara, nous nous enfonçons dans la Préhistoire: 20.000 ans d’Art Rupestre dans le Sanctuaire Préhistorique du Vero, déclaré Patrimoine Mondial par l’UNESCO.

Le Musée de la Maison, le Parc Archéologique, les Ateliers et l’Espace-Grotte Fuente del Trucho (avec de la récréation photographique de 90 m2, la seule grotte avec de l’Art Paléolithique en Aragon) nous révèle la magie et la culture de nos ancêtres à travers des environnements, des récréations et de l’audiovisuel.

L’Art Rupestre de la Rivière Vero

La Rivière Vero accueille dans la région de la Sierra de Guara l’un des ensembles les plus uniques de l’Art Rupestre de la Péninsule Ibérique, un site certifié du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Les nombreuses cavités qui peuplent ses profondes falaises contiennent des manifestations picturales qui montrent, dans un espace minime, les styles classiques de la Préhistoire européenne: l’Art Paléolithique, le Levantin et le Schématique. Parmi les plus importantes se détachent la Cueva de la Fuente del Trucho, avec les seules peintures Paléolithiques en Aragon, les stations Levantines d’Arpán, Muriecho, Chimiachas ou Regacens, et de nombreuses Schématiques telles que Mallata, Barfaluy ou Gallinero.

Depuis les groupes de chasseurs du Paléolithique, il y a 22.000 ans, jusqu’aux communautés productrices du Néolithique et de l’Âge du Bronze, ont transformé cet espace en un grand sanctuaire dans lequel ils ont exprimé leurs croyances, la culture et la créativité à travers des représentations énigmatiques: les animaux, les êtres humains, des scènes, des signes … que la science tente d’élucider.